Cafetière

On entend par cafetière, la carafe qui sert à servir le café mais également le robot ménager qui sert à le préparer et c’est de cet appareil qu’il est question dans cet article.

La cafetière a révolutionné ces dernières décennies la préparation traditionnelle du café grâce à un procédé réunissant sur la même machine le filtre à café, le nécessaire et le récipient pour chauffer l’eau ainsi que celui servant à contenir la boisson, une fois préparée.



Sa simplicité d’utilisation la fait figurer parmi les appareils électroménagers qui connaissent le plus de succès.

En effet, selon les dernières statistiques, en moyenne et dans l’Hexagone, plus de cinq millions d’unités en sont vendues chaque année, une situation qui, paradoxalement, effraie les grandes firmes leaders du secteur comme « Philips », « Moulinex » ou encore « SEB ».

La concurrence étant, ce phénomène est à l’origine de l’apparition de nouveaux produits très sophistiqués, classés haut de gamme.

C’est ainsi par exemple qu’aujourd’hui, la Senseo de Philips est lancée sur le marché, avec des innovations high-tech, au prix de 75 euros pour s’offrir les milieux de gamme et à plus de 130 euros pour celles dotées des qualités les plus élevées.

Le fonctionnement de la cafetière

L’utilisation de la cafetière classique est très simple et pour obtenir le café, il suffit de mettre la mouture de café au sein du filtre de l’appareil suspendu par-dessus le bol (souvent amovible) réservé à cet effet. Puis, après avoir porté à ébullition l’eau, il suffit de la verser sur la poudre et récupérer le café à l’aide du récipient en céramique ou en verre, placé au-dessous de l’entonnoir.



Selon les modèles existants, les cafetières sont capables de produire entre deux et dix-huit tasses de café.

Par ailleurs, différentes améliorations, aussi innovantes les unes que les autres, ont été apportées à ce procédé classique au fil des années et selon les modèles pour donner par exemple les modèles réputés de la Senseo, la Nespresso ou encore la Tassimo.

Ainsi aujourd’hui certaines cafetières sont capables de produire du café bien pressé et bien serré, grâce à des systèmes de pompe à eau très puissants capables d’induire une pression de l’ordre de 19 bars à la poudre de café.

Les types de cafetières

On peut distinguer au minimum quatre types de cafetières à l’heure actuelle dont, la « cafetière à filtre », mise au point par l’allemande Mellita Benz qui met l’accent sur la qualité du filtre pour permettre une bonne infusion. La « Senseo » de « Philips » est l’une des pionnières dans la vulgarisation de ce modèle. Le second type qu’on peut trouver est la « cafetière à piston » munie d’un système de piston filtrant placé dans le bol récepteur.



L’avantage du système réside notamment en ce qu’il permet de dégager tous les arômes du café, puisqu’il faut infuser la mouture pendant quelques minutes, au minimum 2 minutes, avant d’actionner le piston.

Le troisième modèle est la « cafetière à pression » qui comprend un bac contenant l’eau utile à la préparation, situé au-dessous du filtre renfermant la poudre et une fois l’appareil chauffé sur le feu, la vapeur de l’eau contenue dans le récipient traverse la poudre pour en faire ressortir le maximum d’arômes.

C’est selon le même principe qu’a été imaginé la machine expresso. En effet, cette dernière permet d’obtenir un café très serré grâce à un système de percolation très efficace qui procure des pressions atteignant jusqu’à 19 bars.

Signalons que les meilleures machines expresso qui existent de nos jours sont conçues par Nespresso, l’un des concurrents de Philips, plus axé sur les modèles à filtre.


Notez cette page :
Cafetiere 4.89/5 - 18 votes




Partagez cette page :



Commentaires :








Une question ?

Posez la sur le forum Electroménager !

Avez vous un climatiseur ?